Le Mot qui arrêta la guerre

Le mot qui arrêta la guerre : l’angélisme réfléchi

Une pile d'exemplaires du Mot qui arrêta la Guerre

Sur le stand Nobi-Nobi pendant le salon du livre

Le Mot qui arrêta la Guerre est en librairie depuis quinze jours. Toutefois, je l’ai écrit il y a déjà dix ans, même s’il a subi de nombreuses retouches depuis. C’est un conte qui se déroule dans un Japon médiéval, mais en fait peu importe le lieu et l’époque, puisqu’il y est surtout question du pouvoir de l’art, du pouvoir des mots et de ceux que ça dérange. En fait, il y est question de liberté d’expression.

À l’époque où j’ai écrit ce texte, bien que j’aimais beaucoup mon histoire, le message m’avait semblé peut-être un peu évident. Quelle consternation de découvrir que non…

Continue reading →