Une rentrée à la citrouille

Le moins qu’on puisse dire, c’est que l’année a été mouvementée. J’espère que vous, mes lecteurs, vous portez aussi bien que possible. De mon côté, j’ai pris un retard considérable dans mes livres, mais dans le même temps j’ai eu beaucoup de nouvelles idées et nouveaux projets. J’ai tâché de tenir mes réseaux à peu près à jour, mais je l’ai fait sans aucune méthode, j’ai donc décidé de rassembler toutes mes informations ici.

Tout d’abord, les prochaines sorties :

Le Grimoire d’Elfie, T2 : Le Dit des Cigales chez Drakoo, paraitra le 17 novembre en librairie. Avec Arleston, MiniLudvin et Hélène Lenoble, nous avons mis les bouchées doubles pour le réaliser dans les temps. Il faut dire que nous étions encouragés par le solide décollage du tome 1. Le libriobus du Livre qui pue se gare cette fois dans le Sud de la France, où les trois soeurs vont retrouver un ancien ami de leur mère, l’écrivain Alistair Kinloch. À cette occasion, Elfie va en apprendre beaucoup sur son histoire familiale. Elle sera aidée dans sa quête par trois souris complètement frappées.

Princesse Sara, T14 : Toutes les aurores du monde, se déroulera dans un Japon steam-punk. Notre Sara voyage toujours beaucoup, à défaut de ses autrices. Vous l’avez peut-être noté, nous avons un gros retard sur cette série pour tout un tas de soucis de burn-out, de couleurs et autres. Cette fois-ci, plutôt que de travailler dans de mauvaises conditions, nous avons préféré reporter l’album au mois de juin 2022, après les élections présidentielles qui laissent les librairies désertes. Le tome 15 qui sera la fin du cycle se fera également un poil attendre. En effet, avec Nora Moretti la dessinatrice, nous travaillons depuis des années sur un projet parallèle qui est enfin mûr et qui nous prend beaucoup de temps. Une bonne nouvelle pour Princesse Sara, tout de même. J’ai décidé de mettre gracieusement à disposition des librairies, CDI et médiathèque qui le voudraient les fichiers de la jolie exposition Princesse Sara que nous avons réalisée avec Nora. Ceux qui souhaitent se la procurer sur impression simple format A2 peuvent bien sûr toujours la louer à Soleil. Pour les autres, merci de me contacter en privé.

Le Jardin des Fées, T1 : Bergère des Fées, chez Drakoo, paraîtra aussi en juin en librairie. Je suis si fière de ce projet, dont j’ai fini le scénario depuis plus de deux ans déjà ! Nora a dessiné des pages merveilleuses et Pauline Trebouet, notre coloriste, ne ménage pas sa peine. Il y sera question de plantes médicinales, de fleurs, de fées, d’un manoir croulant et de son mystérieux jardin, d’une menace et d’une jeune héroïne illettrée. J’ai prévu beaucoup de choses pour la parution de ce livre… J’en parle un peu ci-dessous, mais bien sûr, il y aura des surprises.

Magic Charly, T3 : Après tout, le déluge, chez Gallimard Jeunesse, devrait paraitre en septembre 2022. Je travaille d’arrache-pied sur la fin de cette trilogie, qui comptera donc trois énormes romans. C’est, inutile de vous le dire, un très, très gros morceau dans mon emploi du temps. J’ai pris un retard considérable après mon burn-out de l’été précédent. Mais je suis à nouveau en selle et chaque jour, j’avance un peu plus. J’ai aussi prévu bien des surprises pour ce livre, mais pour l’instant, chut !

Les dédicaces : étant donné le retard sur mes livres, j’ai considérablement réduit mes interventions. Je reviens juste du festival de Brest (qui était merveilleux), ma prochaine dédicace sera sans doute à Batz-sur-mer (44) durant les vacances de la Toussaint. Je signerai aussi à Avignon les 27 et 28 novembre et à Aix-en-Provence (librairie Oh les Papilles) le samedi 11 décembre au matin. Je ne sais pas encore si je serai à Angoulême. Mais je devrais être à Trolls et Légendes (Belgique) en mai et peut-être à Puteaux.

Toutefois, la grande nouveauté de cette rentrée, c’est bien sûr le projet Utip. Je l’ai déjà annoncé lors d’un live FB et d’un live Instagram, j’ai récemment ouvert un compte sur cette plateforme qui vise à rassembler des « pourboires » de mes lecteurs. L’objectif est de financer des projets assez ambitieux autour de mes univers. Le premier d’entre eux serait un escape game autour du Jardin des Fées. Bonne nouvelle, nous avons déjà rassemblé un quart de la somme et grâce à l’aide providentielle d’une lectrice de longue date, nous aurons peut-être la possibilité d’en faire un très bel événement. Maintenant tout ce qu’il me manque, c’est un joli jardin sur Paris le temps d’une après-midi en juin prochain (une paille !). Ça, et bien sûr pas mal de travail à venir pour Nora, Pascaline (ma merveilleuse lectrice) et moi. On financera peut-être un goûter victorien dans la foulée. Le projet suivant sera, je pense, une très belle exposition pour Magic Charly.

Pour remercier mes lecteurs, je ne me contente pas d’une genuflexion, naturellement ! En fait, mes remerciements tiennent de la performance artistique et ça ne va pas s’arranger au fil des mois à venir (si vous saviez les idées que je vous prépare !). Pour tous mes tipers, j’offre chaque mois un atelier d’écriture en ligne ou une mini-masterclass en pyjama sur un thème qu’ils pourront choisir (j’hésite ce mois-ci entre « Créer un univers » et « Finir une histoire »). Je dois préciser que cette masterclass n’aura absolument rien à voir tout de même avec celle que j’avais préparé pour l’école de d’écriture de Cécile Duquenne, « Être bien édité » qui m’avait demandé un bon mois de travail et une quantité très universitaire de recherches (et à laquelle je vais d’ailleurs bientôt ajouter un chapitre bonus). Là, je partagerai plutôt avec vous mon expérience et répondrai à toutes vos questions. L’idée est de faire ça, littéralement, en mode pyjama, donc détente.

Second cadeau, une newsletter mensuelle des Petits plaisirs de la vie et magie du quotidien. Cette newsletter qui touchera chaque personne ayant participé au moins une fois au projet (sauf si vous refusez) aura une forme avant tout poétique et rassemblera des modes d’emploi de petits bonheurs, petites trouvailles poétiques et un peu sorcières. Il y aura des images et des extraits de textes.

Réservé aux Firetipers (à partir de 5 euros), je proposerai chaque mois un drôle de petit jeu : le troc poétique. Chaque mois, je proposerai un lot différent et vous suggérerai de me l’échanger contre quelque chose : une recette de cuisine (et pourquoi elle est importante à vos yeux), un souvenir familial, un dessin, un vieux secret, etc. Il y aura un thème à chaque fois, même si certains pourront proposer un thème libre !

CyanTasse Sorcière n°1. N’aime que le café, pas le thé, elle dit que ça la ramollit. On peut en boire en son sein exceptionnellement, mais en cas d’abus, elle se mettra à fondre.

Le premier lot du troc poétique sera une box Princesse Sara (mon avant-dernière – la dernière, je la garde pour moi !) que j’ai considérablement améliorée. Lot suivant : une box spéciale Magic Charly. Lot d’après : une box Grimoire d’Elfie, qui contiendra aussi une navette de lavande tressée de mes petits doigts accompagnée de sa formule magique anti-mites (garanti, satisfait ou remboursé ! Avec cette incroyable formule magique inventée par moi, les mites ne dévoreront pas plus de la moitié des pulls de votre placard !), je vous proposerai aussi des tasses sorcières (je me suis mise à la poterie), des cabinets de papier et bien d’autres choses ! L’idée est de financer des projets assez ambitieux, mais aussi de bien s’amuser en attendant qu’ils soient réalisés. Le lien Utip est ici pour ceux qui veulent tenter l’aventure. Aux autres, je souhaite une excellente semaine !

Le Grand Bal Princesse Sara

Mariette arrangeant les derniers chandeliers

Mariette arrangeant les derniers chandeliers (©Horizon-Cosplay Photograph)

Il fallait bien deux semaines pour s’en remettre. C’était même un minimum. C’était sans doute l’événement le plus fabuleux jamais organisé autour d’une bande dessinée… Et nous le devons à la merveilleuse Eugénie Chidlin qui avait tout organisé !

Samedi 5 mai au Manoir de Longuelune ont eu lieu toute une série d’activités, puis un bal autour de la BD Princesse Sara qui a rassemblé quelques 130 passionnés, tous costumés. Nora Moretti (la dessinatrice) et moi-même y étions conviées. Si je vous parle d’enchantement, sachez que c’est encore en-dessous de la réalité.

Tout a commencé à 15h où sont arrivés les premiers invités. Nous étions déjà dans nos robes de duchesse et l’automate Mariette (la cosplayeuse Magali Maranwë) remplissait admirablement son rôle d’accueil. Continue reading →