biblio

Prix Amazon, le mot des jurés

Début octobre, aura lieu la remise du premier grand prix Amazon, qui récompensera un auteur auto-publié sur sa plateforme. Depuis juillet, les jurés présidés par Lorant Deustch sont déjà au travail : Aurélie Valognes, Laurent Bettoni, Wendall Utroi, Alice Quinn et moi-même avons répondu à quelques questions (oui, l’auto-interview est un exercice un peu étrange, j’en conviens).

Vous êtes tous dans le jury Amazon, c’est qu’a priori, l’auto-édition, ça vous parle… En deux mots, vous y êtes arrivés comment ?
Continue reading →

Sara

Princesse Sara : je ne suis pas celle que vous croyez

Aujourd’hui, parait en librairie le 8e tome de Princesse Sara. C’est pour moi un événement. Nous avons déjà dû vendre autour de 120 000 albums de cette série. Et pour fêter ça, en plus d’avoir sélectionné la série pour les 48 heures de la BD, mon éditeur a eu une idée plaisante : faire un ex-libris croisé entre ma série et celle de Patricia Lyfoung, La Rose Écarlate. Nous avons le même public, après tout. En plus Nora Moretti (ma dessinatrice) a, dans une délicieuse initiative, pensé une image unique coupée en deux. C’est du joli travail. Continue reading →

Le Mot qui arrêta la guerre

Le mot qui arrêta la guerre : l’angélisme réfléchi

Une pile d'exemplaires du Mot qui arrêta la Guerre

Sur le stand Nobi-Nobi pendant le salon du livre

Le Mot qui arrêta la Guerre est en librairie depuis quinze jours. Toutefois, je l’ai écrit il y a déjà dix ans, même s’il a subi de nombreuses retouches depuis. C’est un conte qui se déroule dans un Japon médiéval, mais en fait peu importe le lieu et l’époque, puisqu’il y est surtout question du pouvoir de l’art, du pouvoir des mots et de ceux que ça dérange. En fait, il y est question de liberté d’expression.

À l’époque où j’ai écrit ce texte, bien que j’aimais beaucoup mon histoire, le message m’avait semblé peut-être un peu évident. Quelle consternation de découvrir que non…

Continue reading →

Bandeau Mémé

Coup d’essai, coup de maître, l’interview d’Aurélie Valognes

Aurélie Valognes

Aurélie Valognes

Avant juillet dernier, le milieu littéraire n’avait jamais entendu parler d’elle. Aurélie Valognes a publié son roman Mémé dans les orties sur la plate-forme Amazon. En quelques semaines, le buzz se fait et le livre ne quitte plus le top 100 des ventes. Aujourd’hui, Aurélie a vendu plus de 25 000 exemplaires en auto-édition et sera bientôt publiée chez Michel Lafon. Elle passe ainsi de l’édition indépendante à l’édition traditionnelle. L’illustration d’une tendance appelée à se généraliser ? Continue reading →

Route78bandeau

Route 78 : la Grâce et le Pognon

Dans moins d’un mois, le 18 mars, paraîtra un ouvrage dont j’ai l’espoir qu’il sera un succès. Il s’agit de l’album Route 78, une BD de 180 pages réalisée avec mon complice et ami Éric Cartier.

En fait, c’est surtout le bouquin d’Éric. C’est l’histoire d’Éric et le dessin d’Éric. Moi, j’ai été l’accoucheuse, la co-scénariste, celle qui tient la main, qui fait le tri dans les heures d’enregistrement et qui colle des coups de pieds dans le derrière quand on s’écarte du fil conducteur. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle je me suis effacée de la couverture : il y a un enfer spécial réservé à ceux qui s’attribuent le mérite d’autrui.

Continue reading →

Darknet

Entre indépendance et édition traditionnelle : l’interview de Laurent Bettoni

Portrait Laurent BettoniDès qu’on s’intéresse sérieusement à l’auto-édition, un nom revient sans arrêt sur les lèvres, celui de Laurent Bettoni. Auteur à ce jour d’une dizaine de romans, dans l’édition traditionnelle ou numérique – car les deux ne sont pas antinomiques, il fut l’un des pionniers de l’auto-édition sur internet. Comme j’ai beaucoup aimé son dernier roman, j’ai voulu l’interviewer. Il dresse un portrait édifiant de l’édition numérique, de ses atouts comme de ses pièges.

Continue reading →

Nephyla-banInterview

Du fanzinat au web-comics, l’interview de Nephyla

http://static.wixstatic.com/media/c16789_50dea25e08a49cdc58eadc58b25c1f3b.png_srz_p_297_329_75_22_0.50_1.20_0.00_png_srzNephyla est une dessinatrice qui a déjà une belle expérience dans le milieu de la BD. Deux albums de 96 pages dessinés chez Soleil, deux jeux de société chez Matagot, divers collectifs, sans parler de son activité de coloriste. Elle est aussi l’illustratrice de mon petit roman, Ma Vie en Dessin. Mais en parallèle, cette auteure est surtout une fanzineuse de longue date, dont l’oeuvre prend de l’ampleur et n’a plus grand chose à envier aux publications chez des éditeurs traditionnels… Aujourd’hui, elle se lance dans le web-comics et assoit sa position d’auteur indépendant.

Continue reading →

DarthVaderSable

Mini-roman : Ma vie en dessin

Mon mini-roman jeunesse est aujourd'hui disponible sur Amazon

Mon mini-roman jeunesse est aujourd’hui disponible sur Amazon

Cette semaine, parait un petit roman sur lequel je me suis beaucoup amusée : Ma Vie en dessin.

Je n’ai pas essayé de trouver un éditeur pour ce livre dont j’étais assez fière, parce qu’il est trop court pour un roman. J’ai donc rangé mon manuscrit dans un tiroir où je l’ai oublié pendant quatre ans. Mais voilà qu’il y a quelques semaines je le ressors et que j’ai des regrets. Je le trouve sympa, ce petit roman, moi. Et puis, mes personnages me plaisent bien, j’ai envie qu’ils rencontrent leurs lecteurs.

Continue reading →

Une femme musulmane cache l’étoile jaune de sa voisine juive avec son voile pour la protéger de la persécution (Sarajevo, 1941)

Profession de foi

Comme beaucoup d’athées, j’ai la foi. Pas en un dieu, des anges ou des fées, mais en l’homme. La plupart du temps, ça me demande une énergie considérable. Mais pas en ce moment, où un peuple se blottit dans sa propre chaleur et se donne consolation.

Comme beaucoup d’athées, je suis touchée par le sacré. Pas au nom d’un unique livre ou de quelques règles absurdes que plus personne ne comprend. Mais le sacré à son origine, avant qu’il ne soit détourné… Une mère qui confie la vie de son enfant à une autre mère, sans échanger un mot. La porte qui s’ouvre pour abriter ceux qu’il faut protéger, même s’ils apportent le danger. Plusieurs millions qui se lèvent pour dire qu’ils n’ont pas peur, pour dire qu’ils sont unis.

Continue reading →