gondole

Princesse Sara T9 : l’endurance d’une série au long cours

https://scontent-mad1-1.xx.fbcdn.net/t31.0-8/s960x960/14305430_546448792209570_4782587680826774689_o.jpgLe tome 9 de Princesse Sara, Intrigue à Venise, est depuis quelques semaines en librairie. Comme à chaque fois, je suis ravie de voir qu’il se vend mieux encore que le précédent et que les lecteurs nous soutiennent toujours davantage.

Ce tome est toutefois un peu spécial puisque avec Nora Moretti, la dessinatrice, et Marina Duclos, la coloriste, nous nous sommes autorisés une petite récréation avant de replonger nos personnages dans des ennuis épouvantables (ils aiment ça).

Continue reading →

bandeau

Plafond de verre : mode d’emploi

On pourrait prétendre que ce billet n’est pas d’actualité. Après tout, la grogne des femelles suite à leur absence dans la liste des auteurs sélectionnés pour le grand prix d’Angoulême est une affaire qui a déjà trois mois, même si Franck Bondoux a récemment fait parler de lui en exploitant sa fibre misogyne.

Malheureusement, après les hauts cris, les scandales, la tempête se calme et… viennent les bavardages entre copains. Et c’est là, entre deux aimables paroles de collègues qui ne vous veulent que du bien, qu’on mesure le chemin qui reste à parcourir.

Continue reading →

Zoebandeau

ZOÉ : merci à la « Manif pour tous »

Mercredi dernier est paru mon dernier livre. Un tantinet débordée, je ne l’avais pas encore annoncé ici. Il s’agit d’une série gags réalisée avec le dessinateur Ben Jurdic et la coloriste Marina Duclos (vous la connaissez, elle fait aussi les couleurs sur Princesse Sara).
Le personnage principal ? Zoé (oui, c’est dans le titre), une pré-ado pleine de vie et enthousiaste parfois jusqu’à la mauvaise foi. Une ado, quoi.
À 13 ans, Zoé se lance dans le baby-sitting. Avec son petit frère Gaétan, elle a l’habitude, ce sera du tout cuit ! Seulement, entre son inexpérience et son enthousiasme brouillon, elle va aligner les gaffes. Heureusement, elle peut compter sur un papa qui la sauvera souvent du désastre… Et puis, il y a aussi Yumeko, sa meilleure amie, qui déteste les enfants mais sait très bien s’y prendre avec eux.

Continue reading →